IMG_8757

 

S’il y a bien une chose que j’ai appris en faisant du coaching, c’est qu’on ne peut pas aider les gens sans être ouvert et tolérant envers eux. Je dois avouer que je l’ai toujours plutôt été.  Du moins, c’est ce que je pense en tentant de rester la plus objective possible. Cependant, il est vrai que toute cette aventure m’a permis de le devenir bien plus encore. 

Je me suis rendue compte à quel point cela jouait un rôle dans notre propre développement personnel. 

Je voulais donc partager avec vous quelques petites choses sur le sujet.

 

If there is one thing I learned from coaching, it is that we can not help people without being open and tolerant towards them. I must admit that I am already tolerant. At least, that's what I think in trying to stay as objective as possible. However, it is true that all this adventure has allowed me to become so much more.

I realized how much this played a role in our own personal development.

I wanted to share with you a few things on the subject.

 

Qu’est-ce que la carte du monde ? What is the map of the world ?

 

IMG_8751

 

Il faut partir du principe que nous avons tous une carte du monde différente.

Cela signifie que nous voyons tous les choses de façon différente, avec d’autres goûts, filtres, et d’autres décodeurs. 

Quand on y réfléchit, cela paraît tout à fait normal, pourquoi ? Parce que nous avons tous été élevés de façon différente, avec des personnalités différentes et surtout un vécu propre. 

Il y a une phrase tirée d’un film que j’adore tout particulièrement répondre aux gens : 

« On ne peut juger que par sa propre expérience. »

Je la trouve tellement juste. En effet, comment pouvez-vous savoir ce que ressent telle ou telle personne, comprendre sa douleur, ses joies ou ses émotions si vous ne les avez pas vécu vous-même ? C’est donc à ce moment précis que rentre en jeu la tolérance. Ne jugez pas trop vite les gens sans les connaître. 

Petit exercice que j’adore faire : Prenez le comportement de quelqu’un qui vous a agacé et demandez-vous : « Si j’avais été lui à ce moment là, qu’est-ce qui aurait pu faire que j’ai ce comportement ? »

Vous vous rendrez assez vite compte que cette personne est peut-être malheureuse, qu’elle n’a pas eu la chance d’avoir le même genre d’éducation que vous… 

Attention cependant ! Ne confondez pas tolérance et paillasson. Ce n’est pas parce que vous arrivez à comprendre le comportement d’une personne que son attitude n’est pas condamnable. Votre morale a tout à fait le droit de penser que cette personne à été vraiment trop loin et que vous ne pouvez pas l’accepter.

Le fait d’être plus compréhensif(ve) vous permettra, en revanche, d’avoir un meilleur lâcher-prise vis à vis de cette personne et de n’en garder ni remord, ni rancoeur. 

 

It must be assumed that we all have a different world map.

It means that we see all things differently, with other tastes, filters, and other decoders.

When you think about it, it seems perfectly normal, why? Because we have all been raised in different ways, with different personalities and we all have a personal experience.

There is a phrase from a movie that I particularly love to respond to people:

"You can only judge by your own experience. "

I find it so right. Indeed, how can you know what that person feels, understand his pain, his joys or his emotions if you have not lived them yourself ? It is at this precise moment that tolerance comes into the game. Do not judge people too fast without knowing them.

A little exercise I love to do: Take the behavior of someone who annoyed you and ask yourself: "If I had been him, what could have done to have this behavior ? "

You will soon realize that this person may be unhappy, that he has not had the chance to have the same kind of education as you ...

However, be careful ! Do not confuse tolerance and doormat. It is not because you try to understand a person's behavior that his attitude is not wrong. Your morality can think that this person has been really too far and that you can not accept it.

Being more understanding will allow you, on the other hand, to have a better letting go of this person and not to keep any remorse or rancor.

 

Essayer de dire le moins de mal possible des autres/ Try to not say bad things towards others as possible as you could 

 

IMG_8756

 

Je l’avoue, ce n’est pas facile. Surtout lorsque l’on est une femme je crois. Nous avons toutes été plus ou moins conditionnées par notre entourage à le faire au moins un peu. Qui n’a pas déjà entendu sa mère critiquer la voisine ? Sa grand-mère râler sur untel ? Sa tante ou sa cousine parler en mal de ses collègues de travail ?

Ça vous dit quelque chose ?

C’est normal.

C’est dans notre culture.

Maintenant, pourquoi faut-il au maximum éviter de le faire ? 

Déjà, parce que si vous n’êtes pas sûr(es) à 100% de votre interlocuteur(trice). Vous avez des chances que des bruits se mettent à courir sur vous et que de plus la personne dont vous aurez parlé veuille que vous lui rendiez des comptes. 

Ensuite, parce que vous risquez de passer pour une personne peu intéressante et superficielle si les personnes en face de vous ont d’autres préoccupations. 

Et enfin, et surtout, parce que si vous-même avez justement d’autres préoccupations, des projets ou des buts, alors ce ne sera qu’une perte de temps.

 

I admit it is not easy. Especially when we are a woman I think. We have all been more or less conditioned by our entourage to do this kind of thing. Who has not already heard his/her mother criticize the neighbor? His/her grandmother moaning at someone else? His/her aunt or cousin talk bad about her colleagues ?

Does that remind you something ?

It's normal.

It's in our culture.

Now, why should we avoid this kind of behavior ?

Already, because if you are not 100% sure of your interlocutor. You can hear rumors about you, and the person you mention will want to talk to you.

Secondly, because you may be perceived as an uninteresting and superficial person if the people in front of you have other concerns.

And last but not least, because if you have other concerns, projects, or goals, then it will be a waste of time.

 

Entrainez-vous à être moins jaloux et moins envieux/ Practice being less jealous and less envious

 

IMG_8754

 

Il faut l’avouer ça nous arrive à tous d’être parfois jaloux ou envieux. Le tout est de s’entraîner à le devenir moins. Pourquoi ? Parce que cela détruit la tolérance, que vous passerez pour une personne peu intéressante et que de plus ça va vous faire souffrir. Lorsque vous vous mettez à avoir ce genre de sentiment, posez-vous la question : Ce que cette personne a et que je désire, comment pourrais-je l’avoir ? Pourrait-elle devenir un modèle ou me donner l’inspiration nécessaire pour l’avoir ? Cela peut être excellent de transformer les choses ainsi car la personne dont vous étiez envieux et donc qui avait une image négative, va se transformer en modèle et donc en image positive. Par la même occasion, vous travaillerez votre tolérance, c’est pas génial ça ? 

Si vous ne pouvez réellement pas avoir ce qu’à cette personne en revanche (par exemple vous enviez la taille de quelqu’un), il faut que vous appreniez à relativiser. Bon, ok, cette personne fait 1m80 et moi j’ai quoi que cette personne n’aura jamais ? Faites une liste par écrit si cela peut vous aider. Entraînez-vous à vous mettre dans sa peau puis de nouveau dans la votre. Cela vous paraîtra plus facile de voir ce que vous possédez d’unique. 

 

We must admit it happens to us all to be sometimes jealous or envious. The thing is to train to become less so. Why ? Because it destroys tolerance, that you will pass for an unattractive person and moreover it will make you suffer. When you start having that kind of feeling, ask yourself : What does this person have and do what I want, how could I have it ? Could he become a model or give me the inspiration to have it ? It can be great to transform things that way because the person you envied and therefore had a negative image, will become a model and therefore a positive image. At the same time, you will work your tolerance, it is great isn’t ?

If you really can not have what this person possesses however, (for example you envy the size of someone), you must learn to relativize. Well, ok, this person is 1m80 and me, what I have, that this person does not ? Make a written list if it can help you. Train yourself to put you in his skin and then back to yours. It will be easier for you to see what you have unique. 

 

C’est tout pour aujourd’hui, je vous dis à mardi prochain !

Prenez soin de vous !

 

That’s all for today, I will see you on the next Tuesday !

Take care of you !

 

Orchidée 

 

Texte et photos par/ Text and photos by : Orchidée